Le bouchon lyonnais

Chaque semaine, Archie vous présente une anecdote historique sur la ville de Lyon :

Le bouchon est un restaurant typique lyonnais où l’on mange des spécialités locales :

• Le tablier de sapeur
• La salade lyonnaise
• Les quenelles
• L’andouillette lyonnaise
• Le saucisson de Lyon
• La cervelle de canut (nous y reviendront)

Et plusieurs autres spécialités traditionnelles, le tout accompagné d’un verre de Beaujolais ou de Côtes du Rhône.

Le bouchon est aussi un lieu de tradition comme le mâchon : un repas au petit matin composé principalement de cochonnailles ou de tripes et arrosé de Beaujolais ou de Mâconnais.

Au XIXe siècle, certaines cuisinières de la bourgeoisie, surnommées les « Mères lyonnaises »se mettent à leur compte et donnent naissance à certaines des traditions culinaires lyonnaises toujours d’actualité.
Bouchons Lyon
L’appellation bouchon viendrait de bouchonner qui est l’acte d’accueillir les cavaliers pour manger le temps de s’occuper des chevaux (en les frottant avec un bouchon de paille).
Cependant, il est possible aussi que ce nom vienne du fait que les cabaretiers signalaient leur établissement en accrochant à leur porte une botte de rameaux ou de branches de pin formant une boule (bousche en ancien français).